Photographe mariage

Pérennisez le plus beau souvenir de la vie d'un couple

Devenir Photographe de mariage

144 votes : 4.5
 
Il est difficile de concevoir un mariage sans un photographe de mariage professionnel. Pour immortaliser ce grand jour, les mariés s’entourent des meilleurs. Que ce soit pour le traiteur, l’organisateur de la soirée ou le photographe. Les passionnés de la photographie qui souhaitent intervenir dans les grandes occasions vont aimer se spécialiser dans les photos de mariage. Pour devenir photographe de mariage, il faut une fibre artistique très développée, des compétences pour les retouches de photos et un attrait pour les grandes fêtes de familles pour ainsi savoir retransmettre les émotions qui s’y dégage.

Qu’est ce qu’un photographe de mariage ?

 
Après une solide formation sur les bases du métier de photographe, certains professionnels décident de se spécialiser. Ils peuvent s’orienter vers les métiers de photographe de naissance, photographe animalier, ou encore photographe de mariage.
Se spécialiser dans la photographie de mariage, c’est viser une clientèle diversifiée. Mais qu’il s’agisse d’un mariage modeste ou bien d’un mariage d’envergure pour des familles plus aisées, tous souhaiteront que cette journée particulière soit immortalisée pour la postérité. Le photographe de mariage a donc un rôle clé et sera choisi avec soin par les mariés.
Il doit être capable de se démarquer de la concurrence, d’offrir un service irréprochable, d’afficher son professionnalisme en utilisant des outils photographiques et informatiques adaptés à son métier, d’avoir un portfolio permettant de présenter ses créations… Son savoir-faire, doublé d’un savoir-être pendant cette journée particulière du mariage, est complété par une bonne gestion de son entreprise s’il exerce à son compte. Il doit avoir un contrat pour bien encadrer toutes ses prestations et offrir une certaine transparence vis-à-vis de ses clients. Lors de son installation, il devra avoir fait son étude de marché afin de se situer au milieu de la concurrence et de pouvoir proposer des tarifs réalistes.



Le photographe peut aussi travailler comme salarié au sein d’un studio photo ou d’une agence. Le plus souvent, avec suffisamment d’expérience professionnelle, le photographe professionnel choisit de travailler à son compte.
Le métier de photographe est accessible à tous les passionnés qui ont un sens artistique très développé et des qualités de rigueur et de sérieux. Il n’y a pas de limite d’âge pour exercer ce métier passion et si aucun diplôme n’est exigé pour débuter dans le métier, il est cependant important d’avoir acquis certaines bases techniques essentielles en suivant une formation de photographe soit en présentiel, soit par des écoles spécialisées proposant des formations à distance de grande qualité pour les candidats de tous âges et permettant à ceux qui le souhaitent de pouvoir lancer leur projet professionnel.
​​

Les qualités essentielles et compétences requises pour devenir photographe de mariage

 

Qualités essentielles

Le photographe de mariage doit avoir des idées, du talent, un sens artistique très développé, de l’originalité, de la rigueur. Lorsqu’il propose un portfolio, il doit se démarquer des autres photographes de mariage, avoir son propre style, apporter quelque chose en plus. Ce sera sa signature.
Le photographe de mariage doit garder l’esprit ouvert, savoir communiquer avec ses clients et adapter son travail en fonction des besoins du client (photos couleurs, noir & blanc, portraits, photos de groupe, etc.). Le photographe de mariage doit aussi adapter ses prestations et pourra par exemple s’associer à un vidéaste recruter par le client et ne pas proposer le même contenu et s’accorder sur une même direction artistique donc faire preuve d’un esprit d’équipe quand bien même s’il se met à son compte.
Devenir photographe de mariage c’est aussi faire une croix sur ses week-ends puisque les mariages se déroule la plupart du temps le samedi. De plus, les mariages peuvent durer plusieurs jours, le photographe doit se rendre disponible en cas de voyage de noces ou pour un potentiel enterrement de vie de garçon.
Enfin, le photographe de mariage se doit d’être empathique et de s’immiscer au plus possible (à la limite du raisonnable) dans l’intimité de ce moment pour retranscrire au mieux les émotions ressenties lors de ce merveilleux moment de la vie d’un couple.


 

Compétences requises

Le photographe de mariage exerçant le plus souvent à son compte, en auto-entrepreneur, les compétences techniques que l’on attend du photographe seront accompagnées de compétences organisationnelles pour la gestion de son entreprise. Il doit avoir un sens du marketing très développé, être capable de capter de nouveaux clients, et mettre en œuvre tous moyens pour se faire connaître (réseaux sociaux, création d’un site internet, page de présentation sur Google, etc.). Il est capable de présenter un devis ou un contrat pour ses clients et montre son professionnalisme tant par la qualité de ses photos de mariage que par la gestion de son entreprise.
 

Outils du photographe de mariage

Le choix d’un bon matériel est bien sûr essentiel pour tout photographe professionnel.
Les débutants peuvent se faire la main avec du matériel d’occasion en bon état, moins coûteux que le matériel neuf. Cela ne les empêchera pas de faire de bonnes photos de photographes professionnels pour les mariages. Le choix des objectifs est important pour ce type de photos et il faudra aussi prévoir un budget pour les logiciels nécessaires à la post-production. Les frais sont importants, mais si vos missions sont espacées, il est toujours possible, au démarrage de louer ce matériel en attendant de pouvoir les acheter.
Pour les photographes mariage indépendants, il leur est conseillé d’investir dans un ordinateur, un moniteur calibré et un logiciel d’édition (exemple : Photoshop, Lightroom) qui permettent aussi les retouches photos.

Comment devenir Photographe de mariage (formation, diplôme) ?

Le métier de photographe de mariage professionnel n’exige pas de diplôme particulier. Cela permet à un autodidacte qui a un œil aiguisé et un talent artistique indéniable d’avoir toutes ses chances pour exercer ce métier.
Cependant pour travailler dans une agence, des diplômes peuvent être demandés lors du recrutement (au minimum une licence de photographe). Un photographe peut travailler en freelance sans avoir de diplôme, à condition d’avoir pu travailler sur un très bon portfolio à présenter à sa clientèle.
Néanmoins, beaucoup de photographes professionnels ont suivi d’abord une formation afin d’apprendre les techniques de prise de vue, de travailler le choix du matériel, d’apprendre à connaître les perspectives et de connaître les logiciels de retouches que l’on utilise le plus souvent dans la profession de photographe.
Les programmes de formation ont en commun certaines bases de cours comme : les fondamentaux du métier de photographe et de la photographie (histoire de la photographie argentique…), les grands principes de la photo numérique, connaissances en logiciels de photographie et en travail sur les images, connaissance du matériel professionnel du photographe.
Exemple de formations :
  • BTS photographie (Bac + 2) : formation en présentiel ou à distance pendant deux années.
  • Bachelor photographie (Bac + 3) : formation accessible dans les écoles de photographie. La formation est à la fois technique et forme les futurs photographes à la photo cinématographique et numérique. On y aborde notamment la photographie publicitaire, éditoriale et les beaux-arts.
Les formations proposées par les centres de formation à distance sont également de bonne qualité et permettent de se former à son rythme, de chez soi, avec un soutien pédagogique tout au long de la formation. Cela permet notamment à toutes les personnes qui travaillent, d’accéder au métier de photographe comme des salariés en reconversion professionnelle. De plus, lors de ces formations, des professionnels sont disponibles pour aider les candidats à réaliser leur étude de marché, trouver des clients régulièrement, gérer leur entreprise au quotidien, se tenir au courant des grandes tendances internationales dans le domaine de la photo de mariage. Un bon photographe de mariage doit savoir se démarquer des autres en apportant un plus.
La formation de photographe est plutôt généraliste et il sera ensuite nécessaire que, pour se spécialiser dans la photographie de mariage, le professionnel suive des stages en tant qu’assistant photographe dans une agence ou un studio photo.

Salaire, débouchés et évolution de carrière Photographe de mariage

 

Salaire du Photographe de mariage

S’il travaille pour une agence spécialisée, le photographe de mariage peut gagner entre 18 000 euros et 20 000 euros par an en tant que débutant. Mais, très vite, avec ses compétences et son talent qui lui permettent de se démarquer, il pourra gagner en moyenne jusqu’à 30 000 euros par an.
 
Lorsqu’il travaille à son compte et accepte des missions en freelance, le photographe de mariage discute du prix au cas par cas avec ses clients. Le prix peut varier selon la durée du travail (plusieurs heures ou plusieurs jours), du nombre de photographies à produire pour le client et des spécificités particulières. Certains clients demandent peu de photos et uniquement pour la cérémonie mais d’autres peuvent vouloir la présence du photographe pour la cérémonie et le repas de noces. Enfin, certains clients pourront solliciter le photographe pour les suivre durant le voyage de noces et effectuer quelques clichés supplémentaires pour immortaliser ce voyage pour leur famille et leurs amis.

Même si le métier de photographe de mariage est accessible à tous ceux qui ont une véritable passion pour la photographie, il est important pour le professionnel d’avoir bien assimilé tous les aspects techniques de la photographie et de maîtriser tous les logiciels utilisés aujourd’hui lors du processus d ’édition ou de l’amélioration des images. Les conseils de bons professionnels peuvent faire la différence même chez un élève, dès le départ doué pour la photographie. L’école de formation Edaa Pix permet de former tous types de candidats (formation initiale ou formation continue) au métier de photographe et souhaitant parfaire leurs connaissances techniques et/ou se spécialiser dans certains domaines comme le mariage, les photographies animalières, la photo culinaire, etc.
 
Retour haut de page
DOCUMENTATION SUR LA FORMATION PHOTOGRAPHE
Trouvez votre formation pour devenir photographe et obtenez des renseignements en complétant les champs suivants :
* Informations obligatoires
Utilisation des données personnelles
En validant ce formulaire, vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées par le GIE EDUNEO (responsable du traitement) et ses membres ou partenaires pour vous contacter par mail et/ou téléphone afin de vous transmettre des propositions commerciales sur les formations de votre choix. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et exercer vos droits, consultez cette page.